Samedi 7 octobre : journée conférences avec Ph. Chevoleau

Philippe Chevoleau
Né en 1967, Ph. Chevoleau a attrapé le virus de l’aquariophilie dès sa plus tendre enfance.
Auteur de divers publications sur le sujet, rédacteur en chef des revues AQUAmag et Bassins de Jardin, il est aussi un amoureux de la nature en général, et des poissons d’eau douce en particulier.

Voyage sur l’Orénoque (Venezuela)
L’Orénoque, qui prend sa source à la pointe sud du Venezuela et irrigue également l’est de la Colombie, est le second fleuve le plus important en débit de l’ensemble du continent américain.
Si le conférencier n’a pu apercevoir qu’une infime partie de cet immense système hydrographique (zone du delta de l’Orénoque, et parc national de Canaima), il en a ramené diverses photographies et vidéos, dont plusieurs subaquatiques. Sans compter l’observation du comportement des poissons dans leur milieu naturel, un élément particulièrement précieux pour tout aquariophile.
C’est l’occasion d’apercevoir, entre autres, Cichlidés, Characoïdes et Loricariidés évoluant sous l’eau, dans plusieurs types de biotopes.

L’aquariophilie à Canton
La Chine est encore vue comme le pays où aquariophilie rimerait avec mauvais goût et qualité médiocre, autant pour le matériel que les animaux proposés.
Si c’est peut-être vrai dans certaines régions, ce n’est absolument pas le cas à Canton, dans la zone tropicale, au sud-est du pays, où le hobby est particulièrement dynamique et développé.
Le conférencier a profité de sa présence au salon AQUARAMA 2016 à Canton, pour visiter les hauts lieux de l’aquariophilie locale (commerces, piscicultures…). Vidéos et photos accompagneront ses commentaires qui devraient, il l’espère, montrer l’aquariophilie chinoise sous un éclairage bien différent que celui qu’on lui prête habituellement.

Capture d'écran 2017-04-29 10.43.21